stade gerland (lyon)

Stade de Gerland

(Redirigé depuis Stade Gerland)
Stade de Gerland

UEFA 

Construction initiale 1920
Forme actuelle depuis 1998
Capacité 41 044 places1
Couleurs des Sièges blanc en majorité, ainsi que rouge et bleu en tribune Jean Bouin
Tribunes :
Officielle Jean Jaurès (environ 8 000 places)
Latérale Jean Bouin (environ 9 000 places)
Populaire Sud Virage Sud (environ 12 000 places)
Populaire Nord Virage Nord (environ 12 000 places)
Affluence record 48 552 spectateurs
(9 septembre 1980,
Olympique lyonnais - Saint-Étienne)
Tribune de presse - places
Places VIP - places
Éclairage 1548 lux
Adresse 353, avenue Jean Jaurès
69 007 Lyon

Le stade de Gerland est l'enceinte sportive principale de la ville de Lyon. Situé dans le 7e arrondissement, dans le quartier de Gerland, il est actuellement utilisé par l'Olympique lyonnais.

Métro de Lyon
Ce site est desservi par la station de métro : Stade de Gerland.

Sommaire

 [masquer]

Historique [modifier]

Œuvre de l'architecte lyonnais Tony Garnier, le stade de Gerland fut mis en chantier en 1913. La Grande Guerre stoppa net les travaux qui reprennent en 1919, avec l'aide de prisonniers de guerre allemands. L'enceinte est finalement opérationnelle en 1920.

Ne disposant pas de tribunes couvertes à son inauguration, le stade connaît des vagues d'aménagements successifs. La piste cycliste qui ceinturait le terrain de football est ainsi sacrifiée dès la fin des années 1960 afin d'augmenter la capacité d'accueil dépassant alors la barre des 50 000 places (51 860) en 1984 pour accueillir des matchs du Championnat d'Europe de football. Les sept couloirs d'athlétisme mis en place au début des années 1970 sont également détruits et remplacé par des fosses.

Afin de recevoir la Coupe du monde de football en 1998, le stade subit de nombreux changements. Tout d'abord, les deux virages sont démolis (à l'exception du mur d'enceinte composé d'arcades) et reconstruits. Désormais couverts, ils sont beaucoup plus proches du terrain que les anciens, mais ont également perdu en capacité. D'autre part, les tribunes latérales voient leurs sièges entièrement changés : les anciens bancs en bois sont remplacés par des places individuelles. La capacité du stade est ainsi réduite à 43 051 places.

Pendant l'été 2005, à l'instar de la tribune Jean Jaurès, la tribune Jean Bouin est dotée de loges afin d'attirer de nouveaux partenaires à l'Olympique lyonnais. Le stade perd quelques places suite à cette modification.

En janvier 2007, la pelouse est entièrement changée par une nouvelle en provenance du Portugal (elle ne l'avait jamais été depuis la construction du stade).

En 2007, Jean-Michel Aulas, président de l'OL, a lancé le projet OL Land, destiné à remplacer le stade de Gerland par un nouveau stade de 62 000 places, associé à un complexe commercial, à Décines, en banlieue est de Lyon.

Configuration [modifier]

Le stade comprend deux virages le Nord et le Sud, et deux tribunes se faisant faces, la tribune Jean Jaurèset la tribune Jean Bouin.

L'enceinte n'est pas retenue pour la Coupe du Monde 1938. Il est utilisé par l'Olympique lyonnais depuis 1950, tandis que le LOU (ancêtre de l'OL) évoluait avant cette date au Stade des Iris.

Les quatre portes du stade sont classées monument historique depuis 1967 (arches).

Rencontres importantes [modifier]

Son record d'affluence fut enregistré le 9 septembre 1980 avec 48 552 spectateurs pour le derby entre l'Olympique lyonnais et l'AS Saint-Étienne.

Lors de l' Euro 84 de football, le stade de Gerland fut le théâtre de deux rencontres : Danemark-Yougoslavieet la demi-finale Espagne-Danemark.

En mai 1986, il accueillit la finale de la coupe des vainqueurs de coupe entre le Dynamo Kiev et l' Atletico Madrid (victoire des ukrainiens 3-0).

En 1997, lors du Tournoi de France, deux matchs furent disputés au stade de Gerland :

Le stade a accueilli 5 matchs de poule et un 1/4 de finale lors de la Coupe du monde de football de 1998 :

En 2003, le stade de Gerland a été un des hôtes de la Coupe des Confédérations. S'y déroula, outre 4 matchs de poules, la demi-finale entre le Cameroun et laColombie, marquée par la mort tragique du camerounais Marc-Vivien Foé.

Stade de la Danone Nations Cup, compétition de football qui réunit les jeunes du monde entier, Gerland est aussi utilisé pour des évènements de masse tels que les concerts de Pink FloydJohnny HallydayGenesisMichael Jackson, par exemple.

En 2007, le stade accueille trois matchs de poule de la coupe du monde de rugby à XVAustralie-JaponArgentine-Géorgie et Nouvelle-Zélande-Portugal.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×