bordeaux 2-0 saint-etienne

Bordeaux voit la vie en vert (2-0)

Lamine Sané était replacé au milieu de terrain


Au terme d’une rencontre rythmée, les Bordelais remportent une précieuse victoire face à l’ASSE. Plasil, dès la 15ème minute, et Diabaté, à la 90ème minute de jeu, scellent le succès marine et blanc. Les Girondins n’ont pas ménagé leurs efforts. Bordeaux compte désormais 44 points et se rapproche de la 6ème place, qualificative pour l’Europa League.

Lorsque Jean Tigana annonce la composition du onze de départ bordelais, il confirme ce qu’il avait laissé entrevoir au cours du dernier point presse. Il reconduit la défense présentée face à Lille, le week-end dernier. Voici l’équipe bordelaise : Carrasso – Chalmé, Savic, Fernando, Marange – Diarra, L. Sané, Plasil, Ben Khalfallah, Wendel – Modeste. Les Verts viennent en terres girondines avec la ferme intention de réaliser un coup : Janot – Ebondo, Marchal, Monsoreau, Bocanegra – Alonso, Perrin, Payet, Matuidi – Aubameyang, Rivière. Alors que la météo se rafraichit en cette fin de dimanche pascal, les deux équipes peuvent entrer sur la pelouse.


Bordeaux marque rapidement


Les premières minutes de la partie sont à l’actif de l’ASSE. Les Verts monopolisent le cuir et acculent les Bordelais devant leurs buts. Les joueurs de Galtier effectuent un pressing constant empêchant les Girondins de développer leur jeu. Au bout de cinq minutes, les Marine et Blanc arrivent à poser le pied sur le ballon. A la 8ème minute, Wendel combine bien avec Plasil qui centre dans les bras de Janot. Deux minutes plus tard, le coup-franc est bordelais. Quasiment à l’angle droit de la surface (quand on est face au but), Wendel le frappe sans trouver le cadre (10e). Les Marine et Blanc arrivent désormais à poser le jeu. Bordeaux bénéficie d’un nouveau coup-franc, à 35m, face aux buts de Janot. Wendel s’en charge mais le mur dégage (12e). 13ème minute. Modeste réalise une belle frappe, de 25m, que Janot détourne des deux poings. Bordeaux se fait plus pressant. A la toute fin du premier quart d’heure, Anthony Modeste tente une belle frappe. Janot repousse mais Jaroslav Plasil suit l’action et inscrit le premier but de la partie (15e, 1-0).

 


Modeste est partout


Savic manque d’inscrire un second but, sur un long centre de Plasil, au second poteau. Janot est sauvé parson petit filet (19e). La partie est désormais à sens unique. Les Marine et Blanc monopolisent le ballon. Ils ont pris le match par le bon bout. Modeste s’illustre, une nouvelle fois, avec une frappe exceptionnelle que détourne Janot (23e). Les Verts (en blanc ce soir) peinent à retrouver leurs esprits. Les timides contres sont déjoués par des Bordelais bien organisés. Les Aquitains, combatifs, sont présents sur tous les duels. Du coup, les Stéphanois ont du mal à se sortir de l’étau bordelais.


FBK adresse une belle frappe


A l’entame du dernier quart d’heure de cette première mi-temps, la frappe de Payet est dégagée en corner. Sur le corner, la tête d’Aubameyang est dangereuse mais passe à droite des buts de Carrasso (34e). Ebondo est le premier averti de la soirée, pour une faute sur Wendel (36e). Il ne faut pas attendre plus de 2 minutes pour voir une frappe cadrée signée Alou Diarra. Janot capte la balle (38e). la fin de mi-temps s’anime. Bordeaux recule et l’ASSE croit en sa bonne étoile. Le missile de la 42ème minute est propulsé par le maître artilleur, Fahid Ben Khalfallah. Janot s’en sort des deux poings. Les Girondins retrouvent alors leur punch. Le temps réglementaire à peine dépassé, M. Malige renvoie les deux formations aux vestiaires. Les Marine et Blanc maintiennent une avance logique (1-0).


De retour de la pause


La seconde période reprend sans changement. Ebondo adresse un bon centre que Carrasso interceptedevant Rivière (46e). Dans la continuité de l’action, la tête d’Anthony Modeste n’est pas cadrée (47e). Après un bon changement de côté de Payet, Ebondo adresse un centre au cordeau que Savic dégage en corner (51e). Le coup de pied de coin ne donne rien mais Bordeaux est averti. Sainté peut revenir dans le coup. Les Verts s’enhardissent. Aubameyang puis Alonso donnent des sueurs froides à la défense aquitaine. Il faut toute la détermination de Carrasso pour dégager un ballon dangereux (56e). L’heure de jeu approche. Bordeaux devrait se mettre à l’abri.Fernando assure en patron de la défense devant le centre d’Aubameyang (58e). Sur la touche, Galtier procède à deux changements. Alonso cède sa place à Sako et Perrin se voit remplacer par Batlles (60e). Le coach stéphanois annonce la couleur : il met de la vitesse dans son moteur.

 


Une nouvelle occasion pour Savic


A l’heure de jeu, Lamine Sané ne cadre pas sa frappe (60e) alors qu’il était en idéale position, à l’entrée de la surface, côté droit. Les Bordelais haussent le rythme. Plasil talonne pour Sané qui se voit remonté par Marchal, du bout des crampons. Corner. Savic voit sa tête longer le poteau opposé de Janot (65e). Alors que Laurent Batlles démarque, côté droit, Ebondo. Le centre du Stéphanois trouve la tête placée de Rivière laquelle heurte la transversale de Carrasso (68e). Deux minutes plus tard, l’ASSE procède à son dernier changement. Aubameyang est remplacé par Sanogo (70e). Les Girondins ne sont pas très à leur aise, en cette période du match. La frappe de Sako n’est pas cadrée (73e). Quelques minutes avant le dernier quart d’heure, Jean Tigana réalise deux remplacements. Ben Khalfallah cède sa place à Evan Chevalier alors que Cheikh Diabaté remplace Anthony Modeste (75e).


Diabaté fait le break


Le dernier quart d’heure commence par l’avertissement de Fernando pour contestation sur un coup-franc signalépour les Verts (78e). Les Bordelais par l’intermédiaire de Chevalier obtiennent un corner salutaire. Plasil le tire. Diabaté manque de marquer (79e). De son côté, Matuidi s’enflamme en tentant une frappe de 50m, très loin du cadre. Evan Chevalier adresse une frappe que Janot capte, bien sur ses appuis (82e). Le jeune bordelais apporte du rythme et de la vivacité. Pour les 5 dernières minutes, Wendel cède sa place à Michaël Ciani. Cette entrée fait monter d’un cran, Matthieu Chalmé. Le latéral droit se retrouve milieu droit. Diabaté, bien servi par Diarra, inscrit le second but bordelais de la soirée. Cheikh Diabaté ne laisse aucune chance à Janot ! Bordeaux fait le break (2-0, 90e).


Le temps additionnel de trois minutes ne change rien. L’avertissement de Payet non plus (90+3). Bordeaux file vers son succès à domicile face l’ASSE. Les Girondins occupent la sixième place en attendant les matches en retard de cette journée.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×